Marc O VlGL23Xs

SKU96127467694479
Marc O VlGL23Xs
Marc O</ototo></div>
                

                <span></span>
                

            </div>
            <div>
                 
 
                <div>
                     
 
                    <a href= Menu
Saint Laurent Besace Messenger En Cuir u1eMaDhWGG
Atlantic Stars Sweat à logo imprimé devant eTm0X957

Menu principal

Ralph Lauren Robe rayée ample RCfZiQ5

Livres du moment

Ressources du moment

Élaboration de modules

Vous n'avez pas de compte Articulate ? Cliquez ici pour en créer un

Browse Articles

Browse Articles
Sélectionner un produit

Dernière mise à jour de l’article Dec 7, 2015

Cet article s'applique à:

Closed Curved shoulder bag jl9wa

Si vos modules e-learning comportent des questions de quiz et d'autres types d'évaluation, vous voudrez utiliser une diapositive de résultat afin de partager vos précieux retours avec vos apprenants.

Également, les diapositives de résultats vous permettent d'enregistrer le score d'un apprenant, grâce à une plateforme de formation en ligne (LMS), et de faire le suivi de l'achèvement des modules. Vous pouvez même répartir vos questions à travers les modules et combiner plusieurs diapositives de résultats pour obtenir un score final.

Dans ce didacticiel, vous apprendrez à ajouter des diapositives de résultats et configurer leurs propriétés. Regardez d'abord la vidéo, puis suivez les étapes ci-dessous pour passer à la pratique. Téléchargez ces fichiers de mise en pratique pour suivre au fur et à mesure .

Activité pratique

Ouvrez le fichier depuis les fichiers de mise en pratique. Le projet comporte trois scènes et quelques questions quiz afin que vous puissiez vous entraîner à créer des diapositives de résultats. Suivez les étapes ci-dessous:

Ensuite, nous allons effectuer quelques changements de design afin de vous montrer comment personnaliser les diapositives de résultats de la même façon que toute autre diapositive.

Lorsque vous reportez ces informations sur une plateforme de formation en ligne, vous pouvez traiter de questions spécifiques ou combiner les résultats de plusieurs quiz pour obtenir un score global. Tout d'abord, vous allez créer une diapositive de résultats qui regroupe uniquement des questions spécifiques de chaque quiz.

Ensuite, vous allez créer une autre diapositive de résultats qui combine toutes les autres diapositives de résultats afin d'obtenir une note finale.

Lorsque vous êtes prêts à Publier choisissez la diapositive de résultat que vous souhaitez rapporter sur votre plateforme de formation en ligne.

C'est aussi simple que ça de créer une diapositive de résultat et de sélectionner les questions que vous voulez noter et suivre dans Articulate Storyline2. Vous voudrez peut-être également consulter les informations supplémentaires relatives à l'ajout des diapositives de résultats dans la documentation disponible.

Insertion
Aller au contenu

Cet été, profitez de 2 mois d'abonnement gratuits + 2 mois de ciné indé en cadeau !

2 mois d'abonnement gratuits
J'en profite

Identifiez-vous

Rejoignez-nous

Choisissez votre formule d'abonnement pour accéder en illimité à tout Mediapart.

Je m'abonne à partir de 1€

La Stévia, est une plante, qui possède entre, 150 et 200 espèces différentes, elle fait partie de la famille des Asteraceae, dont fait partie le pissenlit, l’aster, etc…. La Stévia, a été découverte, en 1926 , il y a déjà un certain nombre d’années, en Amérique du Sud, plus précisément au Paraguay, par un botaniste suisse, du nom de Bertoni. La Stevia Rebaudiana Bertoni, c’est son appellation, est une herbe sauvage, un petit arbuste, qui est aussi appelée « chanvre d’eau », « herbe douce ». La Stévia était utilisée, il y a plus de 2000 ans, par les indiens Guarani, qui ont été les premiers à consommer cette plante, qui a des vertus sucrantes, ils s’en servaient pour leurs infusions de plantes, pour en adoucir le goût, cette plante est un édulcorant naturel, qui ne contient, en plus, aucune calorie. Elle est aussi utilisée depuis des siècles, dans des recettes de cuisine, au Paraguay et au Brésil. Les feuilles de stévia peuvent se manger fraîches, séchées, cuites.

Nous ne dirons pas, que cette plante est méconnue en Europe, car beaucoup d’études scientifiques, sont et ont été réalisées sur cette variété de Stévia. Quelles sont les propriétés des feuilles de la Stevia Rebaudiana Bertoni ? elles contiennent des stéviosides, en abondance, les stéviosides font partie de la famille des glucosides, ce qui donne à cette plante un pouvoir édulcorant, de 100 à 300 fois supérieur à celui du sucre, elle contient aussi, des vitamines, du fluor, de la chlorophylle, du calcium, du potassium, du magnésium, du sodium, des huiles essentielles, . Dès les années 1970, le Japon, a adopté, l’extrait de stévia comme édulcorant alimentaire naturel, interdisant toutefois l’usage de l’édulcorant de synthèse, comme l’aspartame, ce dernier étant un assemblage de deux acides aminés, la L-phénylalanine et l'acide L-aspartique, l’aspartame quant à lui possède un pouvoir sucrant, plus grand que la saccharine, le plus ancien des édulcorants artificiels. Actuellement, la saccharine est souvent mélangée avec l'aspartame pour sucrer les boissons pour les régimes contre le diabète et pour maigrir. Ces deux édulcorants chimiques, sont, quant à eux, autorisés dans de nombreux pays du monde, en Europe, aux USA, etc.. Après que le Japon ait autorisé et industrialisé, après des recherches, la Stévia, beaucoup de pays d’Asie ont aussi adopté, cette plante, dans toute sortes de préparations culinaires et autres, les japonais l’utilisent, dans les boissons gazeuses, dans la sauce de soja, les gâteaux, les bonbons, le riz, le thé, les lotions, les crèmes de beauté, les savons, etc…De même que la Stévia est autorisée dans les pays d’Amérique du Sud. En Europe et notamment en France, l’usage de la Stévia, au niveau alimentaire, est toujours interdite, de même, que comme édulcorant, alors qu’ elle est autorisée en complément alimentaire, pourquoi ? On peut se poser la question, Il semblerait, que certains pays, ont beaucoup à perdre, si la Stévia entrait de jeu, dans l’industrie alimentaire, car beaucoup de pays ont construit leur agriculture et leur industrie sur les sucres contenus dans la canne à sucre et la betterave, notamment, la France, qui en est le premier producteur, ainsi que pour les fabricants d’édulcorants de synthèse. Il est donc fort probable que la Stévia engendrerait un bouleversement économique, très profond, pour beaucoup de pays et d’industriels de l’alimentaire et de la pharmacie. Ce qui est curieux, c’est qu’au Brésil, des sociétés américaines, sont implantées et cultivent sur des centaines d’hectares, de la Stevia rebaudiana, et que les USA en importent d’Asie !!!. Le gros problème de cette interdiction, peut résider, dans les enjeux économiques et financiers qui seraient catastrophiques pour certains. Actuellement, certains pays s’investissent dans cette culture, qui, en plus est écologique, elle ne demande ni herbicides, ni insecticides, ni engrais, c’est une culture biologique, la Stévia est facile à cultiver, car elle s’accommode très bien, des sols pauvres. La Chine, la Corée, le Japon, Israël, le Liban, et nos amis Suisse en produisent. En Belgique, notons qu’à l’Université de Louvain, un professeur a étudie cette plante, en vue de faire passer un dossier d’agrément au sein de la Communauté européenne, il a présenté un dossier complet, qui a cependant été jugé insuffisant. En France, il semblerait qu'aucune étude, n’est été réalisée officiellement, à propos de la Stévia. Cette plante vivace tropicale, engendre semble t-il, beaucoup de problèmes et de polémiques, on en parle beaucoup. C'est à suivre... Cette plante peut réellement remplacer le sucre ? l’avenir va nous le dire, car on commence à en parler beaucoup, notamment sur internet, dans les journaux et à la télévision. La plante de Stévia, est commercialisée chez certain horticulteurs français, en pot et en graines, à des fins ornementales.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

9 Le courant a apporté la réponse que l’on sait. Il a excipé de réalités sociologiques particulières telles que, par exemple, la «mixité» des processus sociaux, économiques et politiques 15 ou les faibles degrés de différenciation structurelle et de sécularisation culturelle Fake Alpha Vintage 1990s Elvis Presley print Tshirt kVg2Xmtk
. L’autoritarisme apparaissait à la fois comme le produit et le possible agent de transformation du social. Il relevait d’une grille explicative lui conférant la dimension d’un moment, d’une étape figurant «une des antichambres possibles du stade démocratique final (du développement politique) commun à l’ensemble des systèmes politiques Serengeti 8057 Palmiro Lunettes de soleil Clip Only Shiny Dark Gunmetal Taille M UfSGd4QzL
». Cette approche a véhiculé une représentation du monde, ou plutôt du qui a marqué de son empreinte les formules politiques dont elle était censée rendre compte, plus particulièrement celles des socialismes «spécifiques», arabe ou africain. Elle relève d’un espace-temps aujourd’hui révolu, mais on aurait peut-être tort de la ranger purement et simplement parmi les pièces de musée.

10 Désormais, l’argument de la particularité de «réalités sociologiques» devient de plus en plus difficile à invoquer publiquement par les gouvernants pour justifier les limitations du pluralisme politique. Il n’est plus de mise dans une configuration mondiale caractérisée par l’extension du système de marché, l’intensification des flux de communication et la prégnance d’une qualifiable de Mais ce dernier se révèle être un surgeon du dès lors que les sociétés, dit-on, se sont transformées, se sont pluralisées, la sortie de l’autoritarisme, tout comme celle du totalitarisme, est perçue comme la solution normale et incontournable. Il est vrai que la plupart des régimes, qu’ils les respectent ou non, se réclament désormais des principes et procédures en vigueur dans les Du point de vue des rapports de force et de sens à l’échelle internationale, «la démocratie libérale» relève bien d’un «phénomène global» 18 . Mais cette globalisation recèle des tendances contradictoires à la faveur desquelles l’autoritarisme perdure en se transformant lui-aussi. Nombre de régimes autoritaires ont connu des «transitions» sans rejoindre nécessairement la cohorte des «polyarchies ouvertes».

11 Tout comme la démocratie, l’autoritarisme est désormais affublé d’une série d’adjectifs, qui témoignent tout à la fois des contradictions de la globalisation démocratique et de la difficulté de les penser autrement qu’en fonction d’une téléologie: démocratie démocratie démocratie démocratie démocratie autoritarisme vs autoritarisme autoritarisme 19 Il est toujours loisible de mesurer les variations de degrés des limitations du pluralisme et de comparer sur cette base les différents régimes. L’exercice n’est pas vain pour quiconque subit ces limitations. Cependant, les situations où les limitations s’avèrent relativement souples ne sont pas nécessairement ni prioritairement appelées à déboucher sur une démocratisation. On sait qu’un même régime est susceptible d’alterner phases de «libéralisation» et «délibéralisation» 20 . Version savante du la a largement contribué à cette construction de la réalité suivant laquelle «le monde se démocratise». Mais expérience faite, elle aura été victime de son succès. Son hégémonie a favorisé une polarisation de l’attention sur la recherche d’indices de «libéralisation» ou de pluralisation politiques et de «résurrection de la société civile» qui peuvent conduire l’analyse dans l’impasse. Les autoritarismes avec adjectifs constituent, suivant l’expression de Thomas Carothers, une vaste «zone grise» qui marque «la fin du paradigme de la transition 21 ».

12 Plutôt que de raisonner à partir des présupposés d’une démocratisation souhaitable et possible, il importe, plus que jamais, d’explorer la logique et les modalités polymorphes du pluralisme limité en tant que telles; autrement dit, il convient de renouer avec les préoccupations qui furent celles des futurs représentants de la deuxième vague de Timezone 190141ManteauFemme Blau grey blue melange 3838 34 Y8kkhB
lorsqu’ils n’étaient encore que les analystes de situations autoritaires ou d’entrées dans l’autoritarisme 23 .

13 La réflexion sur «le pluralisme par défaut», conduite par Lucan A. Way dans ses travaux sur les régimes post-totalitaires d’Europe orientale, peut y aider, du moins dans un premier temps 24 .

14 La sortie du système soviétique s’est soldée par l’émergence d’une forme de compétition politique. Celle-ci perdure non pas en raison d’inclinations démocratiques des dirigeants en place ou d’une poussée de la société civile. Bien au contraire, les dirigeants nourrissent des visées autoritaires mais ils ne parviennent pas à les réaliser pleinement. Ils se révèlent dans l’incapacité de s’assurer le contrôle effectif du parlement et des médias, de manipuler avec succès les élections et de recourir systématiquement à la force contre les opposants. Leur mise en échec tiendrait à la faiblesse de l’État et de la société civile, avec pour corollaire une fragmentation de l’élite politique. Mais les mêmes facteurs faisant obstacle à la consolidation autoritaire joueraient à l’encontre de celle de la démocratie. Autrement dit, sous sa forme «par défaut», le pluralisme limité relèverait de situations de carence de la direction politique.

Qui sommes-nous ?
Cultures-J.com est né en 2010. Depuis cette date, son ambition est de proposer sur un même site, simple et clair, les événements incontournables de la communauté et en lien avec Israël et je judaïsme, principalement à Paris.
Restez en contact

Ne manquez aucun événement important : inscrivez-vous et recevez chaque premier dimanche du mois notre newsletter directement dans votre boite mail.

Nous écrire
Pour nous contacter, merci de vous rendre sur notre page contact .
Suivez-nous sur Facebook
Nos derniers tweets
Cultures-J sur Instagram